Un peu de lecture ?

Publié le par Elle bidouille

Voici mes dernières lectures, dans des styles très différents...

Les secrets des mères

Ce livre me tendait les bras à la bibliothèque ! J'ai aimé découvrir tous ces rituels, on est touché parfois un peu intrigué. Quoiqu'il en soit, c'est un moment magique pour chaque femme.

René Frydman est le scientifique qui a permis la naissance du premier bébé éprouvette.

Une vie commence. Savons-nous vraiment l’accueillir ?
Médecin des temps modernes, je sais que l’enfant qui arrive n’est pas seulement le fruit de notre science. Si nous l’oublions, nous banalisons la vie. Mais il n’y a dans nos maternités aucun endroit pour la fête, le rituel, ou même le sacré...
J’ai toujours été en quête de cet accueil.
Ce livre vient de là. Il est fait de voyages et de souvenirs. Il raconte les rites et les gestes du monde entier autour de l’enfant qui va naître, les secrets des mères, ici et ailleurs.

 

Le liseur du 6 h 27

Celui-ci m'attirait aussi mais il n'est pas aussi prenant que je l'imaginais. Ca se lit vite, c'est divertissant. 

Employé discret, Guylain Vignolles travaille au pilon, au service d’une redoutable broyeuse de livres invendus. Il mène une existence maussade mais chaque matin en allant travailler, il lit aux passagers du RER de 6h27 les feuillets sauvés la veille des dents de fer de la machine.

Un jour, Guylain découvre les textes d’une mystérieuse inconnue qui vont changer le cours de sa vie… Un magnifique conte moderne, drôle, poétique et généreux : un de ces livres qu’on rencontre rarement.

 

Le jeu de l'ange

Je l'ai presque fini ! Il me reste une cinquantaine de pages, mais c'est assez prenant. Un peu policier, fantastique, et puis une histoire d'amour, voire deux... Bien agréable en tout cas.

Dans la turbulente Barcelone des années 1920, David, un jeune écrivain hanté par un amour impossible, reçoit l'offre inespérée d'un mystérieux éditeur : écrire un livre comme il n'en a jamais existé, « une histoire pour laquelle les hommes seraient capables de vivre et de mourir, de tuer et d'être tués », en échange d'une fortune et, peut-être, de beaucoup plus.

Du jour où il accepte ce contrat, une étrange mécanique de destruction se met en place autour de lui, menaçant les êtres qu'il aime le plus au monde. En monnayant son talent d'écrivain, David aurait-il vendu son âme au diable ?

 

Les eaux troubles du mojito et autres belles raisons d'habiter sur Terre

Très chouette bien sûr mais je reste fan de "La première gorgée de bière"...

Elles sont nombreuses, les belles raisons d’habiter sur terre. On les connaît, on sait qu’elles existent. Mais elles n’apparaissent jamais aussi fortes et claires que lorsque Philippe Delerm nous les donne à lire.Goûter aux plaisirs ambigus du mojito, se faire surprendre par une averse et aimer ça, contempler un enfant qui apprend à lire en bougeant imperceptiblement les lèvres, prolonger un après-midi sur la plage...« Est-ce qu’on est plus heureux ? Oui, sûrement, peut-être. 

 

Et vous, un coup de coeur récemment ?

Publié dans Elle lit

Commenter cet article

micky 18/04/2016 23:09

moi j'ai à la bibli dans les nouveautés, mais je ne l'ai pas commencé, rien que pour le titre : " Le fabuleux destin d'une vache qui ne voulait pas finir en steak haché "
apparemment l'histoire d'une vache qui veut aller en Inde, mais je pense que c'est un peu plus profond avec de l'humour

Elle bidouille 20/04/2016 18:04

le titre fait envie effectivement, tu me diras

TIC tics 16/04/2016 19:32

Je n'ai pas réussi à entrer dans l’écriture de Delerm !

mélilotus 16/04/2016 10:57

La première gorgée de bière est pour moi aussi son meilleur ouvrage ! et de loin ;o)
Dysfonctionnelles, d'Axl Cendres, que je viens de terminer : génial !

Elle bidouille 16/04/2016 19:06

merci du conseil, j'avais vu ça sur ton blog. Bises